Château Corbin Michotte VIGNOBLES BOIDRON

ESPACE MEMBRE

login

mdp 

Château Sociando-Mallet: venez déguster les vins de ce producteur de la région Bordeaux

Château Sociando-Mallet

33180  Saint Seurin de Cadourne

Plan d'acces

Tel : 05 56 73 38 80

Fax : 05 56 73 38 88

www.sociandomallet.com

Contact par
e-mail

CHâTEAU SOCIANDO-MALLET

Producteur de la région Bordeaux

Château Sociando-Mallet

Non classé, le Château Sociando-Mallet est pourtant considéré, par de chevronnés dégustateurs, comme l'équivalent d'un troisième Grand cru classé de Médoc, voire d'un second (il se dit même que certains Premiers s'en inquiètent parfois...) Avec évidemment un atout de poids qui séduira les amoureux du très bon rapport qualité-prix : le tarif très abordable des cuvées (à partir de 30 euros en moyenne).
Un bijou qui doit sa renommée au propriétaire depuis 40 millésimes, Jean Gautreau (notre photo), professionnel bien entouré, et qui aura su (et sait encore) faire différent des autres, tant dans le travail en vigne qu'en cave.
Un style et un coup de patte à découvrir absolument, pour de grandes sensations gustatives.
Infos plus :
- Le premier propriétaire de Sociando-Mallet est un certain Sieur Sociando, acquéreur de terrains viticoles près de Saint-Seurin-de-Cadourne en 1633. Le domaine prit son nom avec Madame veuve Mallet, qui acheta le domaine en 1850. Jean Gautreau rachète la propriété en 1969.
- Le domaine produit près de 500.000 bouteilles dont un second vin, La Demoiselle de Sociando Mallet, élaboré à partir de vignes plus jeunes (20 ans).

Présentation proposée par Thierry Perardelle
(Journaliste)

Forum de discussion du producteur Château Sociando-Mallet

Postez un commentaire :

*TITRE DU MESSAGE :

Ajouter une photo : (format jpg, 2 Mo max)

VALIDER

Dégustation : le Sociando-Mallet 2004 reprend en effet « du poil de la bête »

Posté le 19/07/2011
par Thierry Perardelle

Jean Gautreau le disait lui-même : « le millésime 2004, souvent mésestimé, reprend du poil de la bête ».
Eh bien il nous faut écouter cette voix sage et experte : en effet, dégusté le week-end du 18 juillet 2011, ce vin se montre beaucoup plus intéressant avec le « poids » de ses quelques années. L’ensemble se structure, peut-être avec simplicité diront certains, mais en tout cas dans cette optique du fruit élégant, de la bouche puissante mais sans agressivité (jolis tannins), de ces arômes sur les fruits noirs, ces touches épicées et réglissées.
Le 2004 fera-t-il mieux dans quelques années ? Sans doute que oui, à suivre donc, tous les avis étant les bienvenus.  

(PS : bouteille ouverte 2 heures avant le repas)

Mentions légales - L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération - Propriétaire : Thierry PERARDELLE
Réalisation : Joan BERLEUX : formateur tous logiciels dans la région de Reims et concepteur de sites Internet - réalisations récentes :