ESPACE MEMBRE

login

mdp 

Le journal des vins de Juillet 2011 : Domaines LAPALU : belle découverte pour les sommeliers champenois

Articles les plus populaires

Vins de marques (MDD) : 32 flacons à l'honneur
Dégustation de champagnes Drappier après une année par 15 m de fond : premiers ressentis
Salon des Vignobles Français de l’Etranger : les professionnels attendus mercredi 15 juin 2016 à Paris
Salon Terres et Vins de Champagne à Reims (Marne) réservé aux professionnels le 18 avril 2016
Jean-Paul Perardel incontournable dans le monde du vin
Enfin du vin : halte UNIQUE chez Damien Lherbette en Touraine
Concours des Bordeaux Supérieur : le Château Pierrail 2008 couronné Talent 2011
Au contact des vignerons, le journaliste se bonifie aussi… la preuve en Côtes de Bourg (châteaux Mercier et Haut-Mousseau)
Grande dégustation de champagnes à l’Assiette Champenoise (51) : les sommeliers en première ligne
Salon des Vins de Loire (Angers) : le verdict 2014 du concours des Ligers et l'élève sommelière Julia Boughaba lauréate
Toques & Clochers (AOC Limoux) : 50 000 personnes à Antugnac
Le millésime 2010 à VINSOBRES , Cru des Côtes du Rhône : GRAND !
Envie de lire ? Et pourquoi pas « 1911 en Champagne : chronique d’une révolution » (Dominique Fradet)
La Bouteille Blanche : Romain Boully (restaurant La Fruitière à Val d’Isère) meilleur sommelier de montagne 2012
Plaimont Producteurs : Olivier Bourdet-Pees nouveau directeur général
Concours Talent 2016 des Bordeaux Supérieur : découvrez ces lauréats du millésime 2014
Serge Dubs « s’assemble » avec le champagne Lallier (Aÿ)
Oenofolies du Château Larrivet Haut-Brion (Léognan) : l’élevage du vin en mer au coeur d'une dégustation inédite le 17 novembre
Vacances dans le vignoble : 3000 restaurants-hôtels Logis dont 89 labellisés BACCHUS
Gérard Basset élu meilleur sommelier du monde

Domaines LAPALU : belle découverte pour les sommeliers champenois

Journal des vins de Juillet 2011 :

Domaines LAPALU : belle découverte pour les sommeliers champenois

Région : Bordeaux Appellation : Médoc Parution : 31 juillet 2011 Auteur : Eric ARNAUD

Retour sur une belle soirée des sommeliers de Champagne-Ardenne, qui découvraient les vins des Domaines Lapalu (Bordeaux, Médoc et Haut-Médoc), dont les renommés Châteaux Liversan et Patache d’Aux.

Pas moins de 20 participants à Reims au Mercure Cathédrale, fin 2010, où les sommeliers de Champagne-Ardenne ont été conviés à une dégustation des vins de Bordeaux des Domaines LAPALU, organisée par Michel LARCHER et animée par MM.FERTE et LAPERE.
Nous avons découvert une structure à taille humaine en région médocaine.
Parmi les sept propriétés du domaine, trois d’entre-elles étaient à l’honneur ce soir la pour une dégustation comparative sur les millésimes 2006 et 2007.

NOTES DE DÉGUSTATIONS

- Château Lacombe Noaillac, Médoc 2007 : notes légères de fruits rouges et d’évolution animale, une bouche souple sur le fruit et la fraîcheur, une finale discrète, un vin à boire dès maintenant sur des cailles au raisin par exemple. Le 2006 est dans la même lignée, avec plus de souplesse et des tanins fondus.

- Château Liversan 2007 : robe intense, nez soutenu, cerise noire, mure sur fond de notes animales et de cuir. En bouche, une belle rondeur, de l’équilibre et de la structure avec une finale souple, élégante, sensuelle, féminine. Caractéristiques identiques avec le 2006 avec une évolution supérieure. A boire dès maintenant. Un rôti de bœuf et son jus de viande accompagnerait parfaitement ce Haut-Médoc. La cuvée Sophie 2006 possède une rondeur, une structure et une charpente plus soutenue.

- Château Patache d’Aux, Médoc 2007 : robe profonde, intense et soutenue. Au nez, une complexité aromatique se cache derrière ce millésime pas facile mais au combien surprenant. En effet, fruits rouges et cassis typiques du cabernet avec un boisé présent mais sans excès, une bouche charpentée, des tanins présents et une finale prometteuse. A son apogée d’ici 3 ans, le 2006 confirme nos impressions. Pour la cuvée Flora 2006, c’est la délicatesse et la finesse. Une bouche suave sur une finale généreuse qui m’inspire une viande rouge, un filet de bœuf avec quelques Cèpes ferait bien l’affaire. A boire dès maintenant pour ceux qui aiment ce coté suave, encore sur le fruit, à garder 2 ou 3 ans pour les amateurs de vins évolués.

Comme toute dégustation ne va pas sans surprise, un Château Patache d’Aux nous a été servi avec pour mission de découvrir le millésime. Deux membres de l’ASCA ont trouvé l’année 1990. Nous avons alors pu constater le potentiel remarquable de ce Château en une si belle année.

Eric ARNAUD
Maître Sommelier
Vice président ASCA

CONTACTS : Domaines LAPALU
33340 Bégadan
Tel 05.56.41.50.18.

Crédit photo : Domaines Lapalu.

Article proposé par Eric ARNAUD
(Maître-sommelier - Bar à vin Le Concept à Charleville-Mézières)

Pour en savoir plus :

Forum de discussion de cet article

Postez un commentaire :

*TITRE DU MESSAGE :

Ajouter une photo : (format jpg, 2 Mo max)

VALIDER

Domaines Lapalu : petit retour sur une rencontre conviviale et instructive durant Vinexpo

Posté le 18/07/2011
par Thierry Perardelle

Merci Eric pour ce papier bien écrit et résumant la rencontre de l’association avec les Domaines Lapalu. J’étais absent ce jour-là mais ouf, j’apporte enfin un petit éclairage, après avoir dégusté durant Vinexpo 2011.
A découvrir donc, sachant que je conseille toujours à chacune et chacun de se faire sa propre opinion !
Mes coups de cœur ? Les très accessibles et de plaisir immédiat châteaux Liversan 2008 et surtout 2009 et les plus « masculins » et puissants Patache d’Aux 2008 et 2009 (prometteurs, garde de 10 à 15 ans ans possible), précisant toutefois que le millésime 2007, plus souple, est déjà à mon goût.
Deux châteaux et personnalités différentes chez lesquels j’ai apprécié également l’usage modéré du bois neuf (pas plus de 20 %), des prix très convenables, et cet atout d’une distribution maîtrisée par la famille (ce qui, reconnaissons-le, privilégie le contact et le suivi avec la clientèle… et n’induit pas de prix aux pics délirants…)
En adressant donc mes remerciements aux Domaines Lapalu pour leur accueil, voici la « fiche d’identité » résumée des deux châteaux cités :

Château Liversan :
Superficie du vignoble : 30 hectares.
Production : 180 000 bouteilles.
Sol : Plateau de graves fines sur socle calcaire.
Encépagement : 50 % cabernet-sauvignon, 40 % merlot, 5 % cabernet franc, 5 % petit verdot.
Densité moyenne de plantation : 7 000 pieds/hectare.
Age moyen des vignes : 25 ans.
Vinification : en cuves inox thermo-régulées. Cuvaisons longues de 3 à 4 semaines.
Elevage : en barriques de chêne merrain de l’Allier.
Réseau de distribution : CHR, cavistes.
Prix public: 15 €

Château Patache d'Aux : 
Superficie du vignoble : 43 hectares.
Production : 260 000 bouteilles.
Sol : argilo-calcaire avec sous-sol calcaire et caillouteux.
Encépagement : 60 % cabernet-sauvignon, 30 % merlot, 7 % cabernet franc, 3 % petit verdot.
Densité moyenne de plantation : 8 500 pieds/hectare.
Age moyen des vignes : 35 ans.
Vinification : en cuves bois, ciment et inox (cuves thermo-régulées). Cuvaisons longues de 3 à 4 semaines.
Elevage : en barriques de chêne merrain du centre de la France pendant 12 mois.
Réseau de distribution : CHR, cavistes. (Nicolas)
Prix public : 16 €

NB : Outre Liversan et Patache d’Aux, Les Domaines Lapalu gèrent également trois autres vignobles : Leboscq, Lacombe Noaillac et Lieujean.

A BIENTÔT AMIS SOMMELIERS !!!

Mentions légales - L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération - Propriétaire : Thierry PERARDELLE
Réalisation : Joan BERLEUX : formateur tous logiciels dans la région de Reims et concepteur de sites Internet - réalisations récentes :